Tout savoir sur les pôles de compétitivité de la région lyonnaise

Un pôle de compétitivité est un rassemblement de plusieurs entreprises, laboratoires, établissements d’enseignement et d’associations qui se trouve sur une zone donnée et qui y développent de nombreux partenariats en vue d’améliorer la synergie et la coopération pour la création d’innovation.

AXELERA

Le pôle Axelera, spécialisé dans la chimie et l’environnement, compte un réseau de 345 adhérents (contre 128 en 2007). Parmi eux, on retrouve 64 start-up, 121 TPE et PME, 32 ETI, 32 filiales de groupes, 24 groupes divers, 7 centres de R&D, 7 centres de formation, 7 institutions et associations, 51 laboratoires ainsi qu’un partenaire financier.

Axelera accompagne ses adhérents dans leur innovation ainsi que leur développement économique national et international.

Depuis sa création, Axelera a eu l’occasion d’accompagner 286 projets de R&D labellisés, représentant près de 785M€ de financement obtenu. Le pôle a également pris part à 7 projets d’implantation et d’équipement labellisés. Enfin, 6 plateformes technologiques ont été développées, dont celle de chimie-environnement Axel’One et celle de Provademse.

Parmi les évènements importants de l’année 2016, on retrouve 13 journées techniques, 2 journées de valorisation de projets clôturés, 3 jeudis d’Axelera et 3 Axelera Business club, 6 sessions « Goût de l’innovation », 6 stands collectifs sur des salons professionnels et conventions d’affaire, dont 2 se trouvaient à l’international, et enfin 3 missions en partenariat avec l’international.

CARA

Labellisé Cluster de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Pôle de Compétitivité, CARA poursuit deux grands objectifs complémentaires :

  • Accompagner les mutations de la mobilité urbaine, plus particulièrement celle des systèmes de transport de personnes et de marchandises.
  • Fédérer et animer la filière automobile & véhicule industriel en Auvergne-Rhône-Alpes, territoire de fournisseurs de technologies performantes pour le véhicule de demain.

CARA est engagé sur l’ensemble du processus d’innovation, de la recherche fondamentale jusqu’à la mise sur le marché du produit ou service innovant. Le pôle s’appuie sur le transport de personnes et de marchandises, la construction de véhicules et aborde la mobilité urbaine via une approche systémique.

CARA est également membre associé et représentant de la PFA Filière Automobile et Mobilités. Le pôle copilote le domaine d’excellence ITS & Mobilité de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et décline l’ensemble des stratégies nationales d’innovation de la filière automobile et des grands plans nationaux (véhicule autonome et connecté, hydrogène, etc.), auxquels son écosystème contribue fortement.

LYONBIOPÔLE

Le pôle de compétitivité Lyonbiopôle a pour but de soutenir les projets et les entreprises du secteur des Sciences de la Vie sur les maladies infectieuses, le cancer, les problèmes de nutrition ou encore les pathologies du système nerveux.

Aujourd’hui, l’écosystème de Lyonbiopôle compte 197 acteurs (contre 123 en 2012) dont 5 industriels qui sont des leaders mondiaux sur leurs marchés (4 membres fondateurs, Sanofi Pasteur, bioMérieux, Merial et BD), 176 PME et ETI, ainsi que 16 centres de compétences, dont les 3 Centres hospitalo-universitaires d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Lyonbiopôle a accompagné plus de 183 projets labellisés représentant 870M€ (347M€ venant d’un soutien public), 7 projets européens en partenariat, mais aussi 4 projets structurants (MabDesign, Accinov, Biocaster, Finovi). Il a réalisé plus de 66 évènements d’animation, déposé plus de 153 brevets, réalisé 21 essais cliniques. Il a aussi permis de créer 405 emplois ainsi que 15 start-up. De plus, il a accompagné près de 300 entreprises et organisé 46 levées de fond. Enfin, c’est 41 équipes de R&D, PME ou start-up qui ont été hébergées.

MINALOGIC

Minalogic est le pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes. Il a pour objectif d’accompagner ses adhérents dans le développement de leurs projets d’innovation et de croissance. Il n’y a pas de secteur d’activité prédominant, seulement les technologies, produits ou bien services développés à l’aide du Pôle de compétitivité concernent tous la chaine de valeur numérique.

Depuis 2005 et jusqu’à aujourd’hui, Minalogic a su rassembler 330 adhérents dont 280 sont des entreprises, 16 centres de recherche et universités, 10 collectivités territoriales, 22 organismes de développement économique et autres organisations, et 2 investisseurs privés. Le Pôle de compétitivité comptabilise 450 projets représentant 805M€ de subventions publiques, et un investissement R&D de plus de 2Md€. Parmi les 450 projets, 56 ont été finalisés et ont permis de créer 37 produits commercialisés qui ont engendré près de 1,25Md€ de chiffre d’affaires.

TECHTERA

Depuis 2005, Techtera a été labellisé pôle de compétitivité par l’État sur la filière des textiles techniques et fonctionnels. Il a pour but d’augmenter la compétitivité des entreprises par l’innovation collaborative. En l’occurrence, le Pôle de compétitivité accompagne des projets de R&D collaboratifs impliquant toujours au minimum 3 partenaires industriels et chercheurs.

Techtera a labellisé 159 projets ayant obtenu des financements depuis sa création. Le budget complet concernant ces projets correspond à 309M€. Il compte 110 adhérents dont 26 universités, laboratoires et écoles, 3 pôles de compétitivité, 67 entreprises ainsi que 3 syndicats et associations.

Techtera a pour ambitions d’identifier et développer de nouvelles sources d’approvisionnement, d’accompagner le transfert de savoir-faire et le développement de l’hybridation technologique, mais aussi de renforcer l’innovation sur les matériaux souples et enfin de développer l’innovation dans les processus de production et la performance environnementale des installations.



© 2019