PARTENARIAT : LES ETUDIANTS D’ECOHLCITE PEIGNENT LA VILLE DE LYON EN 2054

Lors des 40 ans de l’Aderly le 26 juin dernier, les invités de la soirée ont pu découvrir la fresque de 8 mètres de long, créée spécialement pour l’occasion par les étudiants des écoles Emile Cohl et EcohlCité.

Sur le thème de « la ville en 2054 », différents groupes d’étudiants ont travaillé sur des maquettes pendant plusieurs semaines. Un seul projet fût finalement sélectionné : « Les tisseurs de nuages », imaginé et conçu par Marine Limon et Junzhi Xiang, deux étudiants d’EcohlCité.

Les deux artistes ont trouvé l’inspiration dans le passé historique de la ville imaginant les lyonnais à l’assaut des nuages afin d’échapper à la montée des eaux. C’est en mélangeant les fibres des nuages et celles de la soie que les canuts parviennent à suspendre la ville dans les cieux. Un projet empreint de poésie soulignant un savoir-faire ancestral de la ville de Lyon.

La réalisation de la fresque a, quant à elle, été confiée à trois étudiants de la promotion internationale 2014 d’EcohlCité : Marine Limon, Junzhi Xiang et Yanjun Xu, ainsi que deux étudiantes d’Emile Cohl, pour leur expertise en matière d’illustration : Aurélie Zapatta et Charlotte Rousselle . En effet, EcohlCité, spécialisée dans la formation de peinture murale, est née de la fusion entre l’école Emile Cohl et l’entreprise CitéCréation, mondialement reconnu pour ses peintures murales (fresque des canuts, mur peints de Lyon etc.)

Ce partenariat culturel fait écho à la volonté de la ville de Lyon de promouvoir ses jeunes talents, signe de futures belles collaborations.

Junzhi Xiang : « Originaire de Chine, j’étudie actuellement en deuxième année d’EcohlCité, de la maquette à la toile…ce processus est très riche. Il nécessite un travail d’équipe ! »

Marine Limon : « La peinture murale est une passion de longue date pour moi…je suis passée par différents apprentissages comme les beaux-arts, l’histoire de l’art, peintre en bâtiment façadier.»

Yanjun XU : « Etudiante en deuxième année d’EcohlCité, je viens de Ping Yao en Chine. Avant j’avais travaillé dans la création de jeux vidéo à Pékin […] Je me sens bien à Lyon et j’aime rencontrer des artistes français. »



© 2019