Paprec construit une nouvelle usine en région lyonnaise

Un centre de tri dernier-cri pour la Métropole de Lyon

 Le groupe Paprec, leader en matière de recyclage en France, a annoncé récemment la création d’un nouveau centre de tri dans la région lyonnaise. La nouvelle unité de tri sera dotée de systèmes automatisés visant à améliorer la productivité et augmenter le volume des collectes. Elle sera implantée à Saint-Priest/Chassieu, à proximité de Lyon.

Innovation de poids pour ce nouveau centre, la mise en place d’une cabine de « sur-tri », robotisée, afin d’autonomiser le processus de tri supplémentaire des refus, opération qui était auparavant réalisée manuellement. Cette solution, qualifiée de « première technologique » par Paprec, va permettre de porter le taux de valorisation des matières triées à près de 95%.

Un investissement de poids

 Ce centre de tri sera opérationnel à l’été 2019. Cette nouvelle installation représente un investissement de 25 millions d’euros. Elle va s’implanter sur un terrain jouxtant l’usine de Paprec déjà existante. Ce centre dispose d’une capacité de 60 000 tonnes triées chaque année. Une soixantaine d’employés y travailleront.

Le groupe Paprec a remporté l’appel d’offre cet été, et pour les sept prochaines années, du contrat de tri sélectif de la Métropole lyonnaise. Cette dernière produit chaque année près de 41 000 tonnes issues de la collecte sélective.

Paprec, leader du recyclage en France

 Le groupe Paprec, spécialisé dans le recyclage et leader français du secteur, emploie près de 8 500 salariés et disposent de plus de 200 sites en France et en Suisse. Le chiffre d’affaires (2017) du groupe atteint 1,7 milliard d’euros. Le groupe détient déjà deux chaînes de tri de la dimension de celle qui va voir le jour dans la métropole lyonnaise, à Villers-Saint-Paul (Oise) et au Rheu (Ille-et-Villaine). Lyon est une ville pionnière en France dans le secteur des CleanTech et accueille de plus en plus d’initiatives liant innovation et souci environnemental.



© 2019