Marché lyonnais de l’immobilier d’entreprise : bilan 2017

 La FNAIM Entreprises a présenté cette semaine le bilan 2017 du marché lyonnais de l’immobilier d’entreprise.

Des résultats records pour les locaux d’activité

La demande placée pour les locaux d’activité en 2017 a dépassé la barre des 400 000 m², un chiffre bien au-dessus de la moyenne des 12 dernières années, située à 320 000 m². Le nombre de transactions est quant à lui en hausse de 7%. Ces chiffres confortent le dynamisme industriel de la région lyonnaise, illustré à travers 3 transactions significatives : 23 259 m² pour KR Promotion et 9 965 m² pour Everial à Rillieux-la-Pape), ainsi que 13 250 m² pour EPF à Ambérieu-en-Bugey. L’Est et Grand Est de la Métropole de Lyon restent les zones majoritaires. La répartition entre la location et la vente est très équilibrée, puisqu’elle est de 50% dans les deux cas. Le prix moyen au m² reste stable dans l’ancien (420 €/m²), mais augmente dans le neuf (1 114 €/m²).

Recul de l’immobilier logistique

Le marché de l’immobilier logistique affiche un léger recul de la demande placée, avec 367 760 m², soit -4% par rapport à 2016 et ses 382 921 m² placés en 2016. Un chiffre qui reste malgré tout au-delà de la moyenne des 10 dernières années qui s’établit à 328 000 m².  Ce bilan se veut à contre-courant du marché national qui enregistre une légère hausse de 3% avec 3,4 millions de m² de demande placée, dont 45 % sur des bâtiments supérieurs à 40 000 m² (28% pour la région lyonnaise). Concernant les valeurs, elles demeurent stables avec un loyer prime à 47 €/m²/an.

L’immobilier tertiaire reste à un haut niveau

Le marché de l’immobilier tertiaire s’est maintenu en 2017 à un haut niveau (269 241 m² placés), avec à un chiffre proche de celui de 2015, mais en baisse de 7% par rapport au record de 2016. Cependant, le nombre de transactions effectuées est en augmentation constante depuis 2014 (600 en 2017). La FNAIM Entreprises souligne que l’immobilier de bureaux subit une raréfaction de l’offre avec 384 000 m² disponibles contre 486 000 en 2016. Cependant, il faut noter que certaines des principales livraisons annoncées pour 2018 font déjà l’objet de pré-commercialisées : Part‐dieu : (2 opérations avec SKY 56 et Rephael), Gerland (3 opérations avec Technopark, Corner et Oxaya), Villeurbanne ‐ Carré de Soie (4 opérations avec Silk, Gallincity, 380 et Organdi), et Presqu’ile ‐ Confluence (4 opérations avec GHD, Factory, Cours du midi et Loges de Saône).

Focus sur les investissements immobiliers

Enfin, les investissements immobiliers présentent une légère augmentation (+2%) pour atteindre 908 millions d’euros, soit un chiffre au-dessus de la moyenne des 10 dernières années. 2017 a été portée nettement par les bureaux qui représentent 80% des montants investis, une année record marquée par 2 transactions de plus de 100 millions d’euros. La Part‐Dieu a été le quartier d’affaires qui a concentré la plus grande majorité des investissements.



© 2019