L’opérateur Transdev s’implante à Saint-Etienne

Transdev, acteur mondal de la mobilité et 1er opérateur européen de la mobilité zéro émission, est un groupe de transport créé en 2011. Avec 82  000 collaborateurs dont 4  133 en région Auvergne – Rhône-Alpes, le groupe est implanté dans 18 pays à travers 5 continents et transporte près de 11 millions de passagers chaque jour.

La direction régionale du groupe était jusqu’alors installé à Chambéry, mais les 15 salariés prendront bientôt place eu sein de One Station, le nouvel immeuble tertiaire du quartier Chateaucreux à Saint-Etienne. « Le périmètre de la région a bougé », explique Ludovic Jourdain, directeur de la STAS, le réseau de transports en commun stéphanois piloté par Transdev. « Saint-Etienne est désormais au centre de cette nouvelle grande région. De plus, Saint-Etienne représente une part importante de notre présence dans la région puisqu’un tiers des salariés Transdev en Auvergne-Rhône-Alpes travaille à Saint-Etienne, au sein de la STAS ». En plus de l’aspect géographique, Ludovic Jourdain évoque également un intérêt stratégique, notamment au niveau de l’innovation : « Transdev travaille en étroite collaboration avec Saint-Etienne Métropole sur plusieurs sujets pionniers : la solarisation par exemple ou encore le développement de l’application globale de déplacements Moovizy 2, très innovante et dévoilée au début de l’été » affirme-t-il. D’après Thierry Mallet, Président et Directeur Général de Transdev, « un rapprochement géographique de nos équipes avec les forces vives de ce territoire, startups, designers, experts et décideurs locaux, ne fera que renforcer la pertinence et la qualité de service ».

Châteaucreux, 2ème place tertiaire de l’aire métropolitaine lyonnaise

Quartier d’affaires connecté et vivant, Châteaucreux a pour vocation de devenir le deuxième pôle tertiaire de la région lyonnaise. Sa dimension de pôle d’échanges multimodal régional lui confère une importanceepa_chateaucreux5stratégique de premier ordre.

Plusieurs réalisations concrétisent déjà le niveau d’ambition de ce quartier, dont :

  • Le siège social du groupe Casino (2 500 salariés),
  • La cité Grüner (1 800 emplois),
  • Une deuxième ligne de tramway,
  • Un parking public de 600 places,
  • Une gare TGV, routière et interurbaine
  • Le Centre National du chèque emploi service universel (220 emplois)
  • Cap City (6 600m² de logements, dont 10% de logements sociaux)
  • Horizon A et B (16 000m² de bureaux le long de l’esplanade de France)
  • White Carbon, un programme BBC mixte de bureaux, logements et commerces (9 000 m²)

Châteaucreux offre un potentiel de 200 000 m² de surfaces de bureaux, ainsi que 160 000 m² de logements d’ici 2020. Son développement est engagé sur 60 ha, au sud des voies ferrées. Associés aux bureaux, des logements, commerces et espaces verts feront de Châteaucreux un quartier à vivre tout au long de la journée. Des nouveaux services seront développés pour répondre aux besoins des salariés, habitants et voyageurs du quartier.



© 2019