Le laboratoire lyonnais Episkin fabrique de la peau de synthèse

Episkin est un laboratoire lyonnais et une filiale de L’Oréal, qui a mis au point une technique de reconstruction de l’épiderme à partir d’échantillons de peau humaine, permettant de remplacer les animaux pour les tests des nouveaux produits dans l’industrie cosmétique. Les 1 000 m² de laboratoires d’Episkin sont situés au cœur du Biodistrict de Lyon-Gerland.

La société a développé son premier kit de peau reconstituée en 1994, avant d’être rachetée par L’Oréal en 1997, qui est aujourd’hui le principal client d’Episkin. L’Oréal lui confie en effet certains tests d’efficacité et de sécurité de ses ingrédients ou produits finis. Les méthodes d’Episkin, validées par les autorités européennes et l’OCDE, constituent le socle de la recherche cutanée in vitro de L’Oréal. Cette innovation a notamment permis au groupe d’anticiper les restrictions progressives des tests sur les animaux pour les nouveaux produits commercialisés en Europe.

En parallèle, Episkin, qui produit 100 000 tissus reconstruits par an, exporte aussi dans le monde entier auprès de quelque 200 clients réguliers, qui les utilisent pour tester des produits comme des cosmétiques, mais aussi des médicaments ou encore des pesticides.

Episkin s’est aussi récemment implantée en Chine, à Shanghai, où sont reconstruits des tissus de peaux chinoises. Enfin, le laboratoire a créé la « Episkin Academy », qui a pour objectif de former et accompagner des chercheurs dans des pays souhaitant développer des méthodes alternatives aux tests sur animaux.



© 2019