La start-up lyonnaise Theranexus teste son traitement contre la narcolepsie

Theranexus est une start-up de biotechnologies spécialisée dans la conception et le développement de combinaisons innovantes de médicaments pour améliorer la prise en charge de maladies neurologiques et psychiatriques, comme la narcolepsie. Touchant 10 000 personnes en France et 500 000 dans le monde, cette maladie rare est un trouble du sommeil chronique qui est caractérisée par un temps de sommeil excessif ; les malades ressentant une extrême fatigue et pouvant s’endormir  involontairement à tout moment de la journée.

Après des résultats positifs lors de la phase I de sécurité, Theranexus va prochainement lancer la phase II en collaboration avec l’IRBA (Institut de recherche biomédicale des armées) sur vingt volontaires sains privés de sommeil. Son approche consiste au développement de combinaisons de molécules pour améliorer l’efficacité de certains traitements à visée neurologique et psychiatrique. Son programme baptisé THN102 prévoit une autre au premier semestre 2016 cette fois-ci sur des personnes narcoleptiques.

Afin de réaliser cette étude clinique, Theranexus a réalisé en octobre 2014 une levée de fonds de 3,6 millions d’euros auprès d’Auriga Partner, Sofimac Partners, CEA Investissement et Rhône-Alpes Création. Une seconde levée de fonds devrait être réalisée à la suite des résultats obtenus lors de la phase II pour passer à l’étape d’industrialisation de leur premier médicament.

Créée en 2013 à Lyon avec le soutien de l’Aderly, Theranexus emploie aujourd’hui 9 personnes. En parallèle de la narcolepsie, la start-up a également pour projet le développement d’un autre programme portant sur les douleurs neuropathiques.



© 2019