La start-up lyonnaise Inovaya révolutionne l’accès à l’eau potable

Grâce à un système de traitement et de production d’eau portable innovant et peu coûteux, Inovaya a déjà séduit plusieurs ONG et s’attaque aujourd’hui aux industriels.

Depuis qu’il a quitté la Roumanie pour implanter sa start-up à Lyon en 2017, Khaled Al Mezayen, docteur en pharmacie industrielle, œuvre et innove pour faciliter et sécuriser l’approvisionnement en eau potable aux communautés difficile d’accès ou défavorisées. Grâce à un système de filtration ingénieux permettant d’éliminer les polluants de l’eau sans utiliser de produits chimiques, le mécanisme Inovaya permet de fournir 20 litres d’eau par jour à 1000 personnes tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable. Ainsi, la start-up a séduit des ONG au Laos, en RDC et aux Philippines mais aussi en Europe pour une installation dans le delta du Danube et a déjà délivré plus de 45 millions de litres d’eau potable.

Aujourd’hui, Inovaya s’intéresse aux industriels pour leur proposer des solutions durables de traitement des rejets. Un investissement de plus grande envergure, que Khaled Al Mezayen semble prêt à affronter puisque d’après lui, «  l’avenir est aux entreprises qui intègrent, dans tous leurs processus, la dimension d’impact social  ». Il réfléchit même à un système de «  troc humanitaire  » entre les industriels et les ONG, où les entreprises profiteraient du bas coût de la technologie Inovaya pour reverser une partie de leur budget RSE à des associations et financer ainsi des installations dans les pays en voie de développement.



© 2019