La start-up lyonnaise Adocia suscite l’intérêt des investisseurs

 

Adocia, jeune société de biotechnologies installée au centre de Lyon, a récemment signé un contrat de 32 millions d’euros avec des investisseurs américains.

Fondée en 2005 par trois scientifiques, Adocia met au point des produits biothérapeutiques destinés à la régénération des tissus et au traitement de maladies chroniques. La société a obtenu des résultats prometteurs pour un certain nombre de ses produits et a notamment développé une formulation d’insuline à action ultra-rapide dédiée au traitement du diabète. Adocia cherche à « rendre l’innovation accessible à tous », en proposant des produits plus efficaces aux effets secondaires réduits ou aux coûts moins élevés.

Adocia compte à ce jour 85 employés, dont 27 docteurs. 80% de son personnel se consacre à des activités de R&D qui sont réparties au sein d’un laboratoire de plus de 2000 m². La société a pour ambition d’accéder à la place de leader mondial des formulations d’insuline et de protéines thérapeutiques.

Son expertise en insulinothérapie, marché colossal de près de 20 milliards de dollars, ainsi que ses partenariats avec des spécialistes de la santé, lui ont assuré une croissance rapide. En décembre 2014, Adocia a licencié son insuline à action ultra-rapide à Eli Lilly, un grand laboratoire américain. Ce contrat lui a déjà rapporté 50 millions de dollars. Peu de temps après, ce sont des investisseurs américains appartenant au domaine de la santé qui ont décidé d’investir 32 millions d’euros dans la structure. Ces soutiens et collaborations garantissent à Adocia une meilleure visibilité auprès de l’écosystème pharmaceutique.

Le laboratoire s’ancre sur un terreau de l’innovation médicale et pharmaceutique. Lyon regorge de structures expertes regroupées en réseaux et pôles de compétitivité. Les perspectives de collaboration ainsi que le rayonnement de Lyon sont propices au développement d’entreprises biotech. Adocia pourra certainement compter sur l’attractivité du territoire pour se pérenniser.



© 2019