[Immobilier d’entreprise] L’immeuble « Ivoire » accueillera Capgemini à Lyon-Gerland

Le quartier de Lyon-Gerland affiche son ambition tertiaire avec la construction d’un nouvel immeuble de bureaux qui hébergera en 2017 la société Capgemini.

La première pierre de l’immeuble de bureaux baptisé Ivoire a été posée mi-novembre au cœur du quartier de Lyon-Gerland, site d’implantation tertiaire complémentaire à celui de Lyon-Part Dieu. Cet ensemble immobilier de 7660 m² situé sur la ZAC des Girondins, sera entièrement loué à Capgemini, l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance. Le groupe a en effet choisi d’y regrouper l’ensemble de ses salariés de l’agglomération lyonnaise.

Conçu par l’Atelier Gautier+Conquet, le bâtiment se compose de huit étages et offrira des espaces de bureaux éclairés naturellement par de larges baies vitrées. Les choix de conception et les dispositifs déployés, qui incluent une ventilation de type double flux ou encore des revêtements intérieurs à faibles émissions de composés organiques volatils, devraient permettre d’atteindre au sein de ce futur immeuble un niveau de consommation énergétique RT 2012 moins 30 %.

Lyon-Gerland, un site d’implantation attractif

Ce projet s’inscrit dans la dynamique de la nouvelle ZAC des Girondins qui accueillera des activités mixtes (logement, économie, recherche, équipements publics…) mais aussi dans la continuité de la requalification de l’ancien site industriel Nexans, mené en co-promotion par Altarea Cogedim et Icade qui ont déjà livré deux bâtiments « Ambre » et « Opale », deux voisins directs d’Ivoire. Le territoire de la ZAC s’étend sur 17 hectares et dispose d’un programme comprenant 100 000 m² shon de tertiaire, dont 30 000 m² livrables dans les deux ans.

Situé à l’entrée sud de Lyon, le quartier de Gerland poursuit sa modernisation privilégiant l’immobilier tertiaire au nord et les activités liées au Biopôle au sud. Cette dynamique attire un nombre croissant d’entreprises. Aujourd’hui, Gerland dispose d’un parc tertiaire de 500 000 m² (dont 200 000 m² construits entre 2000 et 2011). Au total, Gerland concentre ainsi 12% de l’offre tertiaire du Grand Lyon. En 2014, le quartier a pour la première fois dépassé la Part-Dieu en termes d’investissements immobiliers, enregistrant 54 800 m² placés (contre 46 000 m²).

En quelques chiffres, Lyon-Gerland, c’est 30 000 emplois, un loyer prime moyen aux alentours de 200€/m² 100 000 m² en cours de commercialisation, 200 000 m² en projet, ce qui représente pour les 15 ans à venir environ 18 000 nouveaux emplois.



© 2019