Boehringer Ingelheim inaugure son nouveau siège France au Biodistrict Lyon-Gerland

Le groupe Boehringer Ingelheim a inauguré début octobre son siège France dédié à la santé animale au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland. Réalisé par le groupe Altarea Cogedim, premier développeur immobilier des métropoles, l’immeuble BOREAL a été construit sur l’ancien site historique de Merial et est le plus grand bâtiment tertiaire labellisé BEPOS de Lyon. Ce bâtiment éco-responsable, tant dans sa conception que ses fonctionnalités, est le premier immeuble tertiaire d’une telle surface à énergie positive à Lyon.

« L’inauguration du nouveau siège constitue la confirmation et la concrétisation des engagements pris lors de l’acquisition de Merial, confie Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale en France. L’Hexagone représente pour nous un marché stratégique et Lyon devient, de fait, le centre de gravité de Boehringer Ingelheim en France. Un centre opérationnel clé où notre groupe concentre sur un même territoire ses activités industrielles, tertiaires et de R&D pour la santé animale ».

Les éléments clés du projet :bohringer

  • 15 500 m² de surface utile dont 11 900 m² de bureaux et 3 600 m² dédiés au pôle services
  • 4 bâtiments reliés entre eux à chaque niveau
  • 700 salariés présents à terme
  • Regroupement de toutes les activités tertiaires de Boehringer Ingelheim santé animale en France
  • Certifications HQE® niveau « exceptionnel » et BREEAM® « excellent »
  • Labellisation BEPOS Effinergie
  • Environ 1 000 m² de panneaux photovoltaïques dont la production est réutilisée sur site
  • 100 % des postes de travail en premier jour
  • Des façades blanches et transparentes pour avoir le maximum de luminosité intérieure, nécessitant un choix de matériaux spécifique
  • De nombreux services (conciergerie, salle de fitness, points de restauration, auditorium…)

« La présence du siège de Boehringer Ingelheim Santé Animale renforce la notoriété et l’attractivité du Biodistrict Lyon-Gerland. Le quartier regroupe désormais une cinquantaine d’acteurs majeurs en sciences du vivant, dont plusieurs leaders mondiaux comme Boehringer Ingelheim », insiste David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.



© 2019